Rue sans-souci

Salut à tous!

Lorsqu’on se réveille à coté d’une inconnue, la situation peut être génante, certes, mais on finit toujours pas se sentir mieux un peu plus tard. Le problème c’est quand elle est morte. Ce qui est malheureusement le cas dans cet épisode.

La vie de Harry Hole est décidément compliquée. C’est déjà sa vie professionnelle, puisqu’il doit enquêter simultanément sur un braquage qui ressemble fort à une exécution, et le suicide d’une jeune femme chez qui il a passé la nuit sans se souvenir de quoi que ce soit. C’est ensuite sa vie personnelle, d’une part parce que sa petite amie Rakel est à Moscou pour assister au procès qui décidera de la garde de son fils face à un père qui bénéficie d’appuis puissants, d’autre part parce que l’assassinat de son amie Ellen continue de le hanter et qu’il refuse de considérer l’affaire comme élucidée.

On a quand même droit cette fois à une petite excursion au Brésil, sur les traces du grand et alcoolique inspecteur Harry Hole, toujours aussi imprévisible pour ses collègues. Sa bouteille n’étant jamais très loin, il va en faire baver à ses collègues. Un grand nombre de question nous hante au fil de notre lecture… Y’a t’il un ou plusieurs complots a démêler?
Qui sont les victimes? Et qui sont les cibles de ces meurtres?

On découvre un certain nombre de sentiment allant de la vengeance à la jalousie.
Raskol, un braqueur tzigane sous les verrous , va-t-il donner les clés à notre ‘spiuni » ou au contraire l’entraîner sur de fausses pistes?
Harry, de plus en plus seul et isolé, pourra-t-il s’en sortir alors même que l’un de ses coéquipiers devient à son tour une menace?

Présentation de l’éditeur

Rue Sans-Souci… Drôle d’adresse, lorsqu’on est flic, pour trouver dans un appartement d’Oslo le cadavre de la femme avec laquelle on vient de passer la nuit. Surtout si on ne se rappelle rien… Conscient qu’il pourrait devenir le principal suspect, Harry Hole décide d’enquêter secrètement, même s’il est officiellement chargé d’une autre affaire : un hold-up qui a mal tourné lorsque le braqueur a abattu une employée pourtant obéissante. Ses collègues évoquent un simple dérapage, mais Hole conclut à un meurtre. Deux crimes insolites à résoudre pour l’inspecteur norvégien, alors qu’une question le tourmente : et si quelqu’un tentait de le piéger ?
Rue sans-souci est disponible ici.
  • Poche: 624 pages
  • Editeur : Folio (9 février 2017)
  • Collection : Folio Policier

Bonne lecture! 😉