Notre agent à la Havane

Salut à tous!

Graham Greene nous dépeins un paysage en pleine guerre froide en proie au tension que l’on connait entre URSS et USA. Un agent des services secrets anglais pas toujours ultra performant mais qui va vite nous montrer son coté professionel… Du moins on l’espère…

Cette bévue de recrutement, un peu tardive c’est vrai, n’enlève rien a la qualité de l’histoire et à son intrigue. Bien que notre agent imagine la plupart des informations qu’il délivre à ses supérieurs, il se trouve parfois dans la réalité la plus surprenante… Étonnant pour un vendeur d’aspirateur…Une sorte de moquerie envers les espions que l’on connait tous mais qui reste pour un grand nombre un véritable mythe. Personne ne sait qui ils sont vraiment mais pour la prospérité de la géopolitique mondiale, on espère qu’ils ne sont pas comme le décrit Graham Greene… Le monde risquerait de courir à sa perte.

Un grand classique du roman policier, un thriller comme on les aimes et que l’on se doit d’avoir lu au moins une fois dans sa vie.

 Présentation de l’éditeur

 » Notre agent à La Havane n’est pas un roman d’espionnage comme les autres : c’est, de l’aveu même de son auteur, « un conte de fées moderne ». Le happy end est assuré, la force frôle le drame sans jamais y tomber et, pour une fois, le hasard des circonstances se plie complaisamment aux spéculations abstraites des hommes. Notre agent à La Havane, c’est un peu James Bond au pays des merveilles.  »

François-Olivier Rousseau, Le Matin

Notre agent à la Havane est disponible ici.

  • Poche: 288 pages
  • Editeur : 10 X 18 (29 mars 2001)
  • Collection : Domaine étranger

À lire aussi dans Les 5 livres de mars!

Bonne lecture! 😉