Les cafards

Salut à tous!

Un somptueux couteau thaïlandais enduit de graisse norvégienne est retrouvé planté dans le dos d’un ambassadeur scandinave. L’homme est mort dans une chambre de passe à Bangkok. Près de lui, une valise au contenu sulfureux : de quoi nuire, de quoi faire très mal… Si le client en question n’est autre que l’ambassadeur de Norvège et l’arme du crime, un poignard qui ne déparerait pas une collection, cela devient une affaire d’Etat. Qu’on ne va évidemment pas ébruiter sur les toits. On cherche plutôt à la dénouer au plus vite, dans l’intérêt des plus hauts perchés et en maintenant sous le boisseau un maximum d’éléments qui ne gagneraient rien à se retrouver au grand jour.
Dans ce genre d’affaires, essentiel est le choix de l’enquêteur qu’on délègue dans le pays témoin du meurtre. Dans « Les Cafards », c’est à l’inspecteur Hole, a peine revenu d’Australie, Harry Hole repart pour l’Asie, ses usages millénaires, ses secrets et sa criminalité dont il ignore tout que revient l’honneur de s’y coller. Il semblerait que les hauts fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères n’aient pas conscience de la similitude entre Hole lâché en pleine enquête délicate et un éléphant à qui on aurait confié la garde d’un magasin de porcelaines.

Toujours aussi cynique, intimement blessé, l’inspecteur venu d’Oslo va se heurter de plein fouet à cette culture ancestrale en pleine mutation. Un tueur local monstrueux le traque sans relâche. L’affaire se complique au-delà de la raison. Bangkok reste une ville à part. Un mystère pour celui qui s’y arrête. Hole ira jusqu’au bout, au plus profond du cœur d’un homme, jusqu’à l’invraisemblable…

Présentation de l’éditeur

L’ambassadeur de Norvège en Thaïlande est retrouvé mort dans un bordel de Bangkok, un poignard planté dans le dos et une valise au contenu sulfureux en sa possession. De quoi nuire, de quoi faire très mal… Un meurtre aux allures d’affaire d’État, qui ne doit pas être ébruité. Harry Hole, inspecteur de la police d’Oslo, est choisi pour résoudre l’enquête en toute discrétion. Mafia, commerce du sexe, secrets d’État et drame personnel sont autant de pistes suivies par l’inspecteur scandinave. Une seule certitude, il va devoir affronter un meurtrier rusé et méthodique, qui défie la police et se prépare à commettre de nouveaux crimes.

Les cafards est disponible ici.

  • Poche: 480 pages
  • Editeur : Folio (9 février 2017)
  • Collection : Folio Policier

À lire aussi dans: Les 5 livres de mai.

Bonne lecture! 😉