Arrêtez-moi

Salut à tous!

Alors qu’elle s’est retiré depuis quelque temps, notre inspectrice D.D. Warren est rappelée sur les rangs de la police.

Sa première mission sera d’enqueter sur un tueur de pédophile, la seconde, la protection et la surveillance d’une jeune fille qui à vu ses deux meilleures amies mourir. Le fait que D.D. Warren est eu un enfant la pousse surement à avoir cet instinct de protection qu’on toutes les mamans et qui la pousse ici à surveiller une femme qu’elle connait à peine.

Ici, l’auteur a pris le parti d’alterner les points de vue : celui de l’enquêtrice, D.D., que l’on retrouve à une nouvelle étape de sa vie, en couple et jeune mère de famille, confrontée à une affaire glauque autour des assassinats de trois pédophiles ; et celui de la future victime, Charlène, une jeune femme qui a subi des sévices de la part de sa mère quand elle était enfant, et qui est à présent persuadée qu’elle va mourir assassinée le 21 Janvier à venir, comme ses deux meilleures amies avant elle, les deux années précédentes. Bien évidemment, comme on peut s’y attendre, les deux affaires vont se retrouver étroitement imbriquées. Mais la force de Lisa Gardner, c’est de réussir à préserver le suspens jusqu’aux toutes dernières pages.

Ainsi donc, on découvre une nouvelle facette de la personnalité de D.D. Rentrant tout juste de son congé maternité, son fils ne fait pas encore ses nuits, son compagnon Alex et elle sont épuisés. Et pourtant elle occupe un poste à responsabilités, elle se doit à sa famille mais aussi à un travail dont on sait bien qu’il empiète forcément sur la vie privée de ceux qui l’exercent. Lisa Gardner évoque avec brio cette situation à laquelle nombreuses sont celles d’entre nous à être confrontées. Il est également question de son rapport à sa mère, au moment où, ayant atteint la quarantaine, elle devient mère elle-même… Autant de choses qui rendent cette femme en pleins doutes terriblement attachante.

Charlène l’est tout autant d’ailleurs, avec ses angoisses et ses souvenirs perdus. Tant est si bien que leurs histoires mêlées deviennent très vite addictives.  Tout au long du récit, l’auteur distille le doute avec brio, elle nous ménage des fausses pistes jusqu’au dénouement final, certes un peu manichéen mais néanmoins assez grandiose et plein de suspens.

Lisa Gardner dévoile encore une fois son grand talent pour mettre nos nerfs à vifs et nous pousser dans nos derniers retranchements avec des intrigues toujours plus étranges et des rebondissements qui nous sautent à la gorge sans crier gare!

Un livre qui nous rappellera à quel point les mamans peuvent être protectrice et garderont toujours leur instinct maternelle.

Présentation de l’éditeur

Que feriez-vous si vous connaissiez le jour et l’heure exacts de votre mort ? Pour Charlie Grant, ce sera le 21 janvier à 8 heures précises, dans quatre jours. Comme ses deux meilleures amies.
Et elle souhaite que ce soit l’inspectrice D.D. Warren de la police de Boston qui se charge de l’enquête. Prise par la traque d’un tueur de pédophiles, D.D. accepte à contrecœur. Mais dès qu’elle plonge dans le passé de la jeune femme, son instinct lui souffle que celle-ci ne lui a pas tout dit…
Un coupable peut en cacher un autre : avec Lisa Gardner, il faut toujours se méfier des apparences !Lisa Gardner est passée maître ès enfers. Julie Malaure, Le Point.Un suspense au cordeau. Pascale Frey, Elle.L’auteure tisse une intrigue efficace qui nous tient en haleine jusqu’au bout. Michel Primault, Femme actuelle.

Arrêtez-moi est disponible ici.

  • Poche: 608 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (4 janvier 2017)
  • Collection : Policier / Thriller

Bonne lecture! 😉

À lire aussi dans: Les 5 livres d’avril.