Les 31 plus belles bibliothèques de monde!

De plus en plus de personne semblent regretter la baisse de fréquentation dans les bibliothèques dû notamment à l’essor du numérique. Pourtant, qu’elles soient anciennes ou moderne, de nombreuses villes du monde décident de mettre en avant leurs bibliothèque.

Qu’elles soient municipales ou issu d’université prestigieuses, ces temples du savoir vous ravir les plus pessimistes. Les livres sont de plus en plus souvent numérisé, mais il est encourageant de voir qu’un grand nombre de personne sont là pour conserver cette part d’histoire.

Pour vous, Gangdethriller à fait une séléction des plus belles bibliothèques du monde.

Préparez-vous, le voyage risque d’être un peu long… C’est parti!

 

La bibliothèque nationale de Prague – République Tchèque

image: http://www.momondo.fr/inspiration/wp-content/uploads/sites/11/2015/03/the-10-best-libraries-around-the-world-12.jpg

Cette statuette vous accueille à la Bibliothèque Nationale de Prague.

 

Des plus vieilles aux plus futuristes, ces temples de la connaissance ont été construits afin d’éblouir, d’impressionner et d’inspirer!

La Bibliothèque George Peabody – Baltimore, USA

image: http://news.momondo.com/wp-content/uploads/2015/03/the-10-best-libraries-around-the-world-01.jpg

 Les étages de la Bibliothèque publique de Baltimore.

La bibliothèque George Peabody. © foreverinparadise

La Bibliothèque George Peabody de Baltimore est un incontournable! Cette « cathédrale du livre » de style néo-classique a été achevée en 1878 et possède plus de 300 000 ouvrages dédiées pour la plupart à l’histoire, l’art, et à la littérature britannique et américaine.

Cette vieille bibliothèque a quelque chose de désespérément romantique. Avec son atrium de 5 étages, son sol de marbre noir et blanc, ses balcons forgés et ses colonnes dorées, il n’est pas étonnant qu’elle soit fréquemment utilisée à l’occasion de mariages ou d’autres événements importants.

La Bibliothèque Nationale de Chine – Pékin, Chine

image: http://news.momondo.com/wp-content/uploads/2015/03/the-10-best-libraries-around-the-world-04.jpg

La salle d'étude de la Bibliothèque Nationale de Chine à Pékin.

La Bibliothèque Nationale de Chine à Pékin. © IQRemix

Avec une collection de plus de 31 millions d’ouvrages, la Bibliothèque Nationale de Chine à Pékin est la plus grande bibliothèque d’Asie. Elle n’impressionne pas seulement pour sa collection, mais également pour sa salle de lecture construite sur 4 niveaux et régulièrement remplie d’étudiants préparant leurs examens.

Malgré tous ces cerveaux en ébullition, la règle sacrée du silence est respectée et le seul bruit que vous entendrez là-bas est celui des claviers des ordinateurs portables.

La Bibliothèque de Trinity College – Dublin, Irlande

image: http://news.momondo.com/wp-content/uploads/2015/03/the-10-best-libraries-around-the-world-06.jpg

La grande salle voutée de la Bibliothèque de Trinity College à Dublin.

La Long Room, grande salle voutée de la Bibliothèque de Trinity College à Dublin.

Une fois à l’intérieur de ce bâtiment du 18ème siècle situé à Dublin la Long Room de la Bibliothèque de Trinity College vous transportera dans un décor tout droit sorti de Star Wars.

Le hall de 65 mètres de long partage en effet une ressemblance saisissante avec la salle des archives Jedi dans Star Wars Episode II : L’attaque des clones. Avec son plafond vouté et ses bustes sculptés, l’auteur du « Voyage de Gulliver », Jonathan Swift trône tel un jeune padawan devenu Maître Jedi.

Outre la magie du lieu, la bibliothèque accueille nombre d’ouvrages importants, tel que le Livre de Kells, le manuscrit enluminé des quatre premiers évangiles datant de l’an 800.

Le Real Gabinete Português de Leitura – Rio de Janeiro, Brésil

image: http://news.momondo.com/wp-content/uploads/2015/03/the-10-best-libraries-around-the-world-05.jpg

Les gens étudient dans la Bibliothèque de Rio

La Bibliothèque de Rio © Rosino

En 1837, les immigrants portugais de Rio de Janeiro ont décidé de bâtir une bibliothèque portugaise dans leur nouveau pays. Cinquante ans plus tard, leur projet est devenu réalité avec l’ouverture du Real Gabinete Português de Leitura (la Bibliothèque Royale portugaise).

Elle possède ce que l’on considère comme la collection d’ouvrages portugais la plus grande et la plus prestigieuse en dehors du Portugal. Les étudiants affluent de tout le pays pour s’asseoir sous son dôme de verre qui laisse entrer une lumière parfaite et idéale pour la lecture.

Avec ses allures de cathédrale, la Salle de Lecture fait à présent partie du patrimoine brésilien, et on devine ses origines tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, avec sa façade en pierre calcaire directement importée de Lisbonne.

Bibliothèque du Congrès, Washington – DC, Etats-Unis

image: http://blog.infotourisme.net/wp-content/uploads/2012/09/Library-of-Congress-Washington-DC-USA.jpg

Library-of-Congress-Washington-DC-USA

Le trophée de la plus grande bibliothèque est attribué à la Bibliothèque du Congrès. Construite en 1 800 à Washington, elle possède la plus grande collection de bouquins dans le monde : plus de 32.000.000 de livres dans toutes les langues. Aujourd’hui, la bibliothèque sert principalement comme centre de recherche pour les demandes de renseignements provenant des Congrès. Elle est ouverte au public. Pour accéder aux salles de lecture et à la collection, il faut posséder une carte d’identification de lecteur. Ce document peut être obtenu par toute personne ayant au moins 16 ans et sur présentation d’un document officiel ayant une photo. En outre, elle compte 61,4 millions de manuscrits, 12,5 millions de photographies, 5,3 millions de plans et de cartes et 5,5 millions de disques.
En savoir plus sur http://blog.infotourisme.net/top-10-des-plus-grandes-bibliotheques-du-monde/#jXdokQQlIcbWMoFa.99

Bibliothèque de l’Abbaye de Saint-Gall – Suisse

Crédits photo : Candida Höfer

La bibliothèque de l’abbaye de Saint-Gall, fondée au ixe siècle, est l’une des plus importantes et anciennes bibliothèques monastiques du monde. Elle fait partie de l’Abbaye de Saint-Gall (viie siècle), située à Saint-Gall, en Suisse alémanique. La bibliothèque et l’abbaye ont été classées parmi les premiers sites du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1983 comme « exemple parfait de grand monastère carolingien ».

Bibliothèque José Vasconcelos de Mexico – Mexique

Source photo : Flavorwire

La bibliothèque Vasconcelos (Biblioteca Vasconcelos) est une importante bibliothèque publique de la ville de Mexico.

Elle tire son nom de José Vasconcelos (1882-1959), écrivain, penseur et politicien mexicain.

Elle est représentée sur un timbre émis le 16 mai 2006.

 La bibliothèque occupe une surface au sol de 11 692 m2 pour une superficie totale de 37 692 m2  sur un terrain de 44 186 m2  un jardin botanique de 26 000 m2 entoure le bâtiment. La bâtiment compte 4 000 places de lecture assises et 700 postes informatiques connectés à Internet.

Elle dispose de 575 000 livres en 2014 pour une capacité de stockage totale de 1,5 million de volumes.

Mátrix Móvil, l’œuvre de l’artiste contemporain Gabriel Orozco, occupe l’espace central de la bibliothèque et en est devenu le symbole. C’est un squelette plutôt massif peint d’une baleine grise mesurant 11,69 mètres de long et pesant 696 kilogrammes.

Bibliothèque de l’Université de Yale – New Haven, Etats-Unis

Source photo : FlavorWire

La bibliothèque Beinecke de livres rares et manuscrits (en anglais, Beinecke Rare Book and Manuscript Library) est une bibliothèque de l’Université Yale au Connecticut (États-Unis), ouverte en 1963. Ses collections en font une des principales bibliothèques patrimoniales au monde. Aujourd’hui, la bibliothèque Beinecke conserve, parmi les collections de l’université Yale, tous les livres jusqu’en 1601, les livres d’Amérique latine publiés jusqu’en 1751, ceux d’Amérique du Nord jusqu’en 1821, les journaux des États-Unis jusqu’en 1851, les tracts et pamphlets européens jusqu’en 1801, les livres d’Europe de l’Est, du Proche et Moyen-Orient jusqu’au xviiie siècle, ainsi que certains livres rares ou précieux au cas par cas.

 Jacob-und-Wilhelm-Grimm-Zentrum – Université Humboldt, Berlin

Source photo : Flavorwire

Le Jacob et Wilhelm Grimm Centre dans le quartier centre du quartier Mitte de Berlin réunit la Bibliothèque centrale de la Bibliothèque universitaire de l’Université Humboldt de Berlin et le service informatique et des médias (CMS) de l’ Université Humboldt de Berlin . Nommé d’ après le frères Grimm bâtiment nommé a ouvert ses portes le 12 Octobre en 2009.

Avec environ 2 millions de volumes est le plus grand contigu disponible sur la collecte de la bibliothèque d’accès ouvert en Allemagne. A côté de l’ancienne bibliothèque centrale de douze anciens bibliothèques de sont ici humaines et les études culturelles , ainsi que les sociaux et les sciences économiques logés. Les neuf autres bibliothèques de succursales et les archives de l’ université sont restés à leur emplacement d’origine dans les différents quartiers de Berlin.

Bibliothèque d’Alexandrie, Egypte

Source photo : Flavorwire

À l’origine, La bibliothèque d’Alexandrie, fut fondée à Alexandrie, en Égypte, en 288 avant notre ère et définitivement détruite au plus tard entre 48 av. J.-C. et 642, était la plus célèbre bibliothèque de l’Antiquité et réunissait les ouvrages les plus importants de l’époque.

Depuis, elle à été remplacée par la Bibliotheca Alexandrina qui est à la fois une bibliothèque et un centre culturel situé sur les rives de la Méditerranée dans la ville d’Alexandrie, en Égypte. Les travaux débutèrent en 1995 et coûtèrent 220 millions de dollars. Elle fut inaugurée le pose de la plus grande salle de lecture au monde, occupant sept des onze étages du bâtiment principal, offrant 2 000 places assises, 180 salles d’étude et devant héberger à terme huit millions d’ouvrages. L’Institut du monde arabe a établit une collaboration avec la Bibliotheca Alexandrina.

Bibliothèque du Parlement – Ottawa, Canada

Source photo : Tuxboard

La bibliothèque du Parlement (en anglais : Library of Parliament) est la bibliothèque législative du Parlement du Canada. Créée par l’Acte relatif à la Bibliothèque du Parlement en 1871, elle sert aux législateurs pour leurs besoins de recherche et d’analyse de l’information. Les collections et services de la bibliothèque sont répartis entre plusieurs succursales localisées dans les différents édifices parlementaires de la région de la capitale nationale du Canada. Son siège historique ouvert en 1876 et toujours en fonction est situé à l’arrière de l’édifice du centre sur la colline du Parlement à Ottawa, en Ontario. Dernier vestige du complexe parlementaire original détruit par un incendie, le 3 février 1916, la bibliothèque est un symbole national du Canada et figure, en tant que tel, sur le revers des billets de dix dollars canadiens.

Bibliothèque de l’Université de Zurich – Suisse

 Résultat de recherche d'images pour "Bibliothèque du de zurich"

La Bibliothèque centrale de Zurich est une bibliothèque générale, publique et scientifique. Elle est à la fois la bibliothèque municipale, cantonale et universitaire et sert à la diffusion d’informations à la population et répond aux besoins de l’enseignement et de la recherche. En plus, elle s’occupe de la documentation la plus complète possible et de l’archivage des supports d’information zurichois (Turicensia) publiés ou inédits. Les Turicensia se définissent comme les documents qui ont été publiés dans le canton de Zurich, qui ont été rédigés par des Zurichois(es) ou dont le sujet concerne Zurich ou ses habitants.

Bibliothèque Marucelliana, Florence – Italie

Crédits photo : CandidaHofer

Originairement voulue par l’abbé Francesco Marucelli (it) qui a fait en sorte que sa bibliothèque personnelle devienne à sa mort une bibliothèque publique à Florence, la bibliothèque Marucelliana se caractérise par son inscription sur la façade de l’édifice : « Marucellorum Bibliotheca publicae maxime pauperum utilitati » . « La Bibliothèque des Marucelli pour l’usage publique, surtout des pauvres » devient alors la première bibliothèque de culture générale ouverte à tous, le . Pour accueillir la bibliothèque de Francesco Marucelli, un nouvel édifice est construit par son neveu, Francesco Marucelli qui offrit lui aussi sa propre bibliothèque à la bibliothèque publique.

Le premier bibliothécaire, nommé par Alessandro Marucelli lui-même, Angelo Maria Bandini, resta en fonction une cinquantaine d’années. Il prit soin de faire prospérer la bibliothèque, acquérant d’autres fonds, comme la collection d’estampes et de dessins de Francesco di Ruberto, autre membre de la famille des Marucelli. Depuis 1911, suivant la loi sur le dépôt obligatoire des œuvres imprimées, la bibliothèque reçoit toutes les œuvres imprimées dans la province de Florence, lui permettant d’accroître considérablement son patrimoine.

Bibliothèque du Monastère Wiblingen, Ulm – Allemagne

Crédits photo : Candida Hofer

L’abbaye de Wiblingen était une ancienne abbaye bénédictine qui a été ensuite utilisé comme caserne. Aujourd’hui, ses bâtiments abritent plusieurs départements de la faculté de médecine de l’université d’Ulm

Le monastère à été fondé en 1093. Sa bibliothèque est particulièrement célèbre pour son architecture datant du 18e siècle et peut être visitée par le public.

Bibliothèque du Monastère bénédictin d’Admont – Autriche

Crédits photo : Candida Hofer

L’abbaye d’Admont est un monastère bénédictin fondé en 1074 et situé au centre de l’Autriche près des monts de Styrie dans les Alpes autrichiennes. L’abbaye fait partie de la congrégation bénédictine d’Autriche.

C’est le lieu où est hébergée la plus grande bibliothèque monastique du monde, initiée au milieu du xviiie siècle et terminée en 1776.

La particularité de ce lieu de prière est la somptueuse bibliothèque rococo achevée en 1776, entièrement rénovée durant quatre ans, pour un coût de six millions d’euros. Elle a été rouverte au public en août 20083. Elle abrite une importante collection de manuscrits et d’incunables.

Dès la fin xie siècle, les moines d’Admont, qui obéissent à la Règle de saint Benoît « ora lege et labora » collectionnent les manuscrits religieux. L’abbaye dispose d’un atelier de copistes jusqu’à l’invention de l’imprimerie. La bibliothèque aux dimensions gigantesques de 13 mètres de haut, 79 mètres de long et 14 mètres de large, est surmontée de sept coupoles décorées de fresques en trompe-l’œil de Bartolomeo Altomonte (1701-1783).

Bibliothèque de la Duchesse Anna Amalia, Weimar – Allemagne

Crédits photo : Candida Hofer

En 1761, la Duchesse Anna Amalia a chargé l’architecte d’Etat de transformer le « petit château français » de trois étages de style Renaissance de 1562-69 en une bibliothèque dont Goethe fut le Directeur entre 1797 et 1832. Une extension de style classique a été rajoutée en 1804 et en 1818-25 la tour de la cité médiévale voisine a été incorporée en créant un nouveau hall d’entrée. Une extension supplémentaire a été ajoutée en 1844-49.

La bibliothèque avait été détruite par l’incendie du 3 septembre 2004. Après l’enlèvement des décombres, les efforts se sont concentrés sur la sécurisation de l’édifice grâce à l’aide d’une équipe pluridisciplinaire comprenant entre autres des architectes, des ingénieurs en génie civil et des experts de la restauration. Les travaux de restauration ont été effectués de manière à respecter le style et les matériaux originaux tels que le plâtre et les couleurs de la façade.

Environ 50000 livres ont été détruits dans l’incendie et 62000 endommagés. Des milliers de livres ont été soigneusement restaurés et 60000 volumes ont pu réintégrer la bibliothèque.

Bibliothèque de l’Université de Technologie de Delft – Pays-Bas

Source photo : Mental Floss

L’université de technologie de Delft, plus connue sous le nom de TU Delft est la plus importante et la plus ancienne université publique des Pays-Bas. Elle est implantée à Delft, dans la province Zuid-Holland aux Pays-Bas. Elle forme plus de 19 000 étudiants et accueille plus de 3 300 chercheurs et enseignants, au sein de 8 facultés et de nombreux instituts de recherche.

Elle a formé ou hébergé de nombeaux chercheurs en microbiologie et écologie microbienne qui forment l’école de Delft en microbiologie. Les plus célèbres sont Martinus Beijerinck, Albert Kluyver et Lourens Baas Becking.

Bibliothèque du Château de Chantilly, France

Source photo : The Best Colleges

La bibliothèque Condé et les archives du Château de Chantilly ont pour mission de conserver, de communiquer, de mettre en valeur et d’enrichir la collection de livres imprimés, de manuscrits rares et précieux et d’archives réunis par le duc d’Aumale.

Ce lieu emblématique dédié au livre et à l’histoire conserve près de 60 000 volumes, environ 8 000 cartes et plans, 80 000 lettres dans le fonds précieux des archives.

Sa collection de manuscrits enluminés est la plus importante en France après celle de la BnF.

Source: institut de France

Salle de lecture du British Museum, Londres, Angleterre

Crédits photo : Candida Hofer

La salle de lecture du British Museum est une pièce située au centre de la Grande Cour du British Museum de Londres, au Royaume-Uni. Elle faisait office de salle de lecture de la British Library, jusqu’à son déménagement dans de nouveaux bâtiments à St Pancras en 1997.

Bibliothèque nationale d’Autriche, Vienne, Autriche

Crédits photo : Candida Hofer

L’ancienne bibliothèque de la cour a vu le jour durant la première moitié du 18e siècle comme tract séparé de la résidence impériale Hofburg.

Plus de 200 000 volumes sont conservés ici, notamment les 15 000 œuvres que contenait la bibliothèque du prince Eugène de Savoie ainsi qu’une des plus vastes collections d’écrits réformateurs de Martin Luther.

Bibliothèque du Rijksmuseum, Amsterdam – Pays-Bas

Crédits photo : Candida Hofer

Le Rijksmuseum Amsterdam, est un musée national néerlandais, situé dans la capitale du royaume, et consacré aux beaux-arts, à l’artisanat et à l’histoire du pays. Il est le plus important musée des Pays-Bas en termes de fréquentation et d’œuvres d’art avec plus de 2 450 000 visiteurs en 2014 pour un fonds d’environ un million de pièces.

Situé entre la Stadhouderskade et la Museumplein (la « Place des Musées »), dans l’arrondissement Amsterdam Oud-Zuid à Amsterdam, il présente au public, à travers quelque deux cents salles d’expositions, notamment une vaste collection de peintures du siècle d’or néerlandais. C’est aussi au Rijksmuseum qu’est attaché le Rijksprentenkabinet (le « Cabinet national des estampes »). Le musée possède en outre une riche collection d’objets d’art asiatiques.

Bibliothèque du Château de Detmold, Allemagne

Crédits photo : Candida Hofer

Il s’agit d’un château allemand qui se trouve dans le centre de la ville de Detmold dans le land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

En 1511 le comte Bernard V fit construire des remparts pour protéger le château. Le comte Bernard VIII fit agrandir le bâtiment en 1549 par le grand jardinier Jörg Unkair.

Dans le château qui appartient aujourd’hui à la famille princière de Lippe (« Fürst zu Lippe », en Allemand) se trouvent un musée du gouvernement, du land, et une bibliothèque qui abrite les archives concernant le château.

Bibliothèque Girolamini, Naples – Italie

Crédits photo : Candida Hofer

La bibliothèque des Girolamini est une institution culturelle de la ville de Naples. Il s’agit de la plus ancienne bibliothèque de Naples, dotée d’une importante dotation, bien qu’elle se dégrade. Elle se trouve dans les anciens locaux du couvent des oratoriens de Naples, adjacent à l’église des Oratoriens. Le patrimoine contient également la riche collection de livres de la collection privée de Giuseppe Valletta (18 000 volumes environ, avec des éditions rares des xvie et xviie siècles : littérature classique grecque et latine, histoire et philosophie, acquise par les pères oratoriens à la suite de la donation faite par Giambattista Vico de sa propre bibliothèque.

Bibliothèque de l’université de Coimbra, Coimbra – Portugal

Les travaux de construction de l’édifice de la bibliothèque Joanina de Coimbra ont débuté en 1717 et pris fin en 1728, sous le règne de Dom João V. Cette bibliothèque baroque est l’oeuvre de l’architecte João Carvalho Ferreira. Les premiers ouvrages ont été accueilli au milieu du XVIIIe siècle et la collection abrite désormais des ouvrages datant du XVIe au XVIIIe siècles. Les trois étages en chêne de la bibliothèque contiennent près de 200 000 volumes, protégés par une atmosphère stable.

Bibliothèque publique de Stockholm, Suède

Source photo : Tuxboard

La Bibliothèque publique de Stockholm est la principale bibliothèque de Stockholm en Suède. Sa construction a débuté en 1924 et fut achevée en 1928. Elle a été conçue par l’architecte suédois Gunnar Asplund et constitue un des bâtiments les plus emblématiques de la ville. Cette œuvre, parfois appelée Asplundhuset, c’est-à-dire la maison d’Asplund, a été augmentée plus récemment d’autres parties, formant un complexe plus important, qui ne relèvent pas d’Asplund.

Le nom fait aujourd’hui référence aux deux corps de bâtiments, aussi bien celui où se situe la bibliothèque que celui de l’organisation des bibliothèques publiques de Stockholm. L’organisation en entier dispose de plus de 2 millions de livres et de 2,4 millions de cassettes audio, de CD, de vidéos et d’audio-livres.

Un concours international a été lancé en vue de construire un bâtiment additionnel à côté de la bibliothèque (construit en 2013).

Bibliothèque de l’Université Lafayette, Easton, Etats-Unis

Source photo : Tuxboard

La bibliothèque David Bishop Skillman construite en 1961 est la  bibliothèque principale du campus avec l’ajout de l’aile Simon en 1986 et 22 millions de dollars de rénovation pour son agrandissement en 2004. La bibliothèque contient plus de 500.000 documents dans ses collections et est abonné à des milliers de magazines, des revues et des journaux en format papier et électronique . On y trouve des collections spéciales et les archives du collège sur le Marquis de Lafayette.

Bibliothèque royale de Copenhague, Danemark

Crédits photo (creative commons) : Missusdoubleyou

La bibliothèque nationale du Danemark et une des plus grandes bibliothèques de Scandinavie.

Elle a été fondée par le roi Frédéric III, qui en nomme le premier bibliothécaire le 25 octobre 1653. Ce roi acquiert trois importantes bibliothèques privées qui sont réunies à la sienne propre pour former le noyau des collections de la bibliothèque royale. Ce fonds est installé en 1673 dans un bâtiment propre (les actuelles Archives nationales) et le dépôt légal est institué en 1697. Le public est admis depuis 1793.

Cependant, avant que soit créée la bibliothèque nationale, la bibliothèque universitaire existait déjà et avait été fondée en 1482. Celle-ci est partagée en 1938 entre le premier département et le second département, dévolu à la médecine et à la biologie. En 1989, ce second département a été intégré à la bibliothèque royale.

Bibliothèque Sainte-Geneviève, Paris, France

Crédits photo (creative commons) : Jastrow

La bibliothèque Sainte-Geneviève, encyclopédique, interuniversitaire et publique, héritière des collections de l’ancienne abbaye Sainte-Geneviève, conserve entre 1,5 et 2 millions de documents couvrant tous les domaines du savoir : philosophie, psychologie, religions, sciences sociales, sciences pures et appliquées, linguistique, art, littérature, géographie, histoire.

Le fonds documentaire principal, ou « Fonds général », est complété par deux fonds spécialisés : celui de la « Réserve » pour les documents anciens, rares et précieux, et celui de la « Bibliothèque nordique » pour les langues et cultures fenno-scandinaves.

Bibliothèque de l’Université de Sofia Saint-Clément, Ohrid, Bulgarie

Source photo : Tuxboard

L’université Saint-Clément d’Ohrid de Sofia (en bulgare Софийски университет „Свети Климент Охридски”, translittération scientifique internationale Sofijski universitet “Sveti Kliment Ohridski”,) est le plus ancien établissement d’enseignement supérieur de Bulgarie. Elle a été créée le par décision de l’Assemblée nationale de Bulgarie, tout d’abord sous forme d’établissement pédagogique supérieur. Finalement, l’aile centrale du bâtiment principal de l’université de Sofia a été construit grâce à une donation des frères Evlogi Georgiev et Hristo Georgiev, entrepreneurs et mécènes bulgares

Bibliothèque du Monastère San Lorenzo Del Escorial, Madrid, Espagne

Source photo : Tuxboard

Le monastère de l’Escurial, conçu par Juan de Herrera, est à l’origine du style architectural Herrera, du nom de son créateur. Il est classé, conjointement avec le site de l’Escurial, au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Philippe II établit son panthéon familial dans cette résidence royale. Sa construction, entreprise en 1563, fut confiée à Juan de Toledo. À sa mort, Juan de Herrera se chargea de l’ouvrage et l’acheva en 1584.

La bibliothèque, au second étage de la façade ouest, conserve près de 45 000 documents des XVe et XVIe siècles. Le monastère est classé ensemble historique et artistique depuis 1971, et est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1984. La construction présente des dimensions pharaoniques, comme le démontrent ses 15 cloîtres, 13 oratoires, 86 escaliers, 88 fontaines, plus de 1 600 peintures, 9 tours et 73 sculptures.


Alors? Laquelle vous a plu le plus?

En espérant que cette liste vous aura fait voyager un peu plus… Pas sur qu’il y est beaucoup de thriller dans ces murs c’est vrai… Mais bon, c’est quand même très beau!

À lire aussi:  Les 31 plus belles bibliothèques du monde.

À lire aussi:  En France, les lecteurs sont de plus en plus nombreux.